About Us

NOTRE MANDAT EST DE :

  • mettre du matériel ludique à la disposition des enfants, favoriser les intéractions enfants/parents et fournir à ces derniers des informations sur les jeux,
  • permettre le développement moteur, affectif, social et imaginatif de l’enfant par le jeu tout en lui permettant de diversifier ses jeux,
  • permettre aux enfants ayant une déficience physique et/ou intellectuelle, de jouer et de faire des apprentissages par les jeux adaptés en fonction de leurs limites,
  • offrir aux organismes sans but lucratif, la possibilité de diversifier leur matériel récréatif et éducatif, selon la disponibilité du matériel ludique,
  • informer les parents sur l’importance du jeu dans le développement de l’enfant et sur l’utilisation des jeux et des jouets,
  • susciter des activités de formation permettant aux parents d’accroîte leurs habiletés en rapport avec le jeu,
  • permettre aux parents et aux enfants de sortir de leur isolement et de créer de nouvelles relations,
  • favoriser la participation des enfants et des parents à des activités récréatives et collectives.

UN DÉSIR RÉALISÉ!


La Joujouthèque Farfouille est un organisme à but non lucratif, qui à vu le jour à l’automne 1987. C’est grâce à l’initiative de deux parents ayant le désir de développer un services de prêt de jouets et de jeux pour enfants handicapés. La Fondation Lucie Bruneau et le Bouclier de Joliette ont contribués financièrement et ont permis d’enclencher le processus de ce service.


En 1988, La Joujouthèque Farfouille reçoit 250 jouets dont une quarantaine était adaptés. Ils obtiennent également des programmes de développement d’emploi mais, les services sont assurés par une équipe de bénévole.

Le 24 juillet 1989, ils sont incorporés sous la dénomination sociale :

La Joujouthèque Farfouille.

À l’hiver 1992, l’organisme déménage dans un entrepôt sur la rue Lanaudière, car grâce aux dons des pompiers de Joliette et de généreux donateurs, ils sont passées de 250 jouets à 3000. Toute la population Lanaudoise est invitée à fréquenter cet organisme.

En septembre 1995, les besoins réels de la population, au niveau du volet adapté, sont évalués. Ils déménagent sur Notre-Dame dans des locaux beaucoup plus spacieux. À l’été 1997, l’inventaire de jouets dépasse 5000 jouets. La Myriade offre à La Joujouthèque Farfouille un local correspondant mieux aux besoins afin de mieux desservir la clientèle sur la rue St-Louis.

Cette ressource a pensée qu’il serait plus judicieux que toutes les familles de Lanaudière utilisent ces services. Au début, elle n’était qu’un service de prêts pour
les familles et les organismes communautaires. Peu de temps après, elle acceptait comme membre, les garderies en milieu familiales ainsi que les écoles.

Durant quelques années, des ateliers de bricolage et une halte-garderie étaient offerts comme services. Malgré que l’halte fût très utilisée, ce volet d’activité a dû cesser faute de moyens financiers ainsi que l’atelier de bricolage. Cependant, cette animation de bricolage est de retour depuis 2008.

Au fil des années, La Joujouthèque Farfouille a fourni plusieurs efforts pour obtenir du financement. Elle a fait des demandes de soutien financier au programme de soutien aux organismes communautaires des services sociaux (PSOC). Certains organismes les ont beaucoup aidé tels que Centraide, la Fondation du Tisonnier, la Fondation Richelieu, Bridgestone et le Ministère de la famille. De plus, l’organisme a effectué plusieurs activités de financement.     

Plusieurs plateaux de travail ont collaboré avec La Joujouthèque Farfouille.

D’ailleurs, depuis les premières initiatives de la Joujouthèque, beaucoup de bénévolat a été effectué, ce qui représente une aide très précieuse pour le développement de cette ressource. Ces bénévoles s’activent à chaque retour de jouets pour les laver, vérifier s’ils sont complets et s’ils sont sécuritaires.

Depuis 2006, des bénévoles ont décorés les murs. Ce qui a apporté un vent de rajeunissement aux locaux.